14 juillet au Pied Bleu

Le menu de la soiréeLe banquet d’Astérix au Pied Bleu

A l’occasion du 14 juillet, fête nationale des Français, le Bouchon Lyonnais de Québec qui nous est cher, organisait un repas, que dis-je, un banquet, digne du petit Gaulois cité en introduction.

Un repas de fête au Pied Bleu est toujours un événement en soi. Si vous connaissez l’endroit, vous n’ignorez pas que la liste des plats est telle qu’il faut arriver avec une faim de loup et prévoir une journée complète pour la digestion.  Sans rire, à la fin des entrées, je n’avais plus faim.

Cette année, c’est le thème de la cuisine Normande qui a été choisi. Sans doute parce que cela permettait d’alléger les plats habituels d’un peu de crème …  😉

Ainsi, le Pied Bleu a fait honneur à son chef Français (L’andouille en tête de menu je suppose) et à sa Blonde Normande.

Vous voulez mon avis ? Au-delà de la performance culinaire de préparer une telle quantité de plats normands ( Je sais, c’est un peu le concept du Pied Bleu en de telles occasions ) il y en avait trop.

Les 5 entrées – précédées de plats de charcuteries ! – ont été envoyées très vite, les unes derrière les autres. C’est dommage à mon  avis. Les tables étaient envahies de victuailles. Ce qui était chaud était parfois froid si on avait pas eu le réflexe de se servir plus vite.

Après un trou Normand, qui n’a jamais été aussi bien nommé, le festin s’est poursuivi. Huit plats ( 1 poisson, 5 viandes et 2 légumes) sont apparus en moins de temps qu’il ne faut pour le dire sur les tables. Je n’en n’ai goûté que trois. Quant au lapin, je n’en n’ai pas vu la couleur.

Mes coups de coeur parmi les entrées, la charcuterie bien sûr, le feuilleté de camembert, le boudin et l’andouille de vire. Pour les plats que j’ai goûté, j’ai surtout flashé sur le veau dans sa belle marmite et sur les légumes qui étaient excellents.

Je garde mes critiques plus acerbes mais aussi constructives de bouche à oreille de chef …

Pour les desserts un bel effort avait été fait. Malgré une faim qui n’était qu’un vague souvenir, je fus le premier à me servir. Oeufs à la crème, tarte normande et Teur Goule !

Je lançais au Chef et à sa Blonde Normande  » Ce qui est bien après une telle agape c’est de finir avec des desserts légers …  »

J’ai vraiment adoré mes desserts et j’espère qu’ils reviendront souvent sur la table du Pied Bleu.

Que dire de plus ! Le Pied Bleu est une de mes tables préférées à Québec, pas forcément pour la finesse de ses mets, mais pour l’effort constant de travailler avec de beaux et bons produits. N’oublions pas le bon accueil et la bonne ambiance qui font partie intégrante des lieux.

Il parait que le Pied Bleu fête bientôt ses 5 ans. J’imagine que ça va décoiffer. Végan restez chez vous.

 

Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec

Tél. 418 914-3554

Author: f@b

Share This Post On
468 ad

Laisser un commentaire

");pageTracker._trackPageview();
%d blogueurs aiment cette page :