LE CAFÉ AU TEMPS PERDU
Mar15

LE CAFÉ AU TEMPS PERDU

Souper au Café au Temps Perdu

7 mois sans poster sur ce site …

Aurai-je perdu le goût de partager le résultat de mes sorties culinaires ? Peut-être ! Nous sommes si nombreux sur la toile à faire ce genre de chose. Pourtant il y a quelques jours, on m’a offert un passe pour le Foodcamp 2018 – preuve s’il en est que mon nom apparaît encore sur la liste des foodies … Hélas je ne pourrai m’y rendre, mais quelque part je me suis senti obligé de revenir au clavier ! Peut-être pour qu’on me réinvite l’année prochaine 🙂

Nous avions rendez-vous ce mercredi avec notre amie Alisson à 18h30. Première bonne surprise, du lundi au mercredi le stationnement n’est plus payant à partir de 18h. C’est bon à savoir.

Deuxième surprise, l’endroit est plein comme un oeuf. Heureusement nous avons pu être casé sur une petite table. Il est donc conseillé de réserver.

Une carte assez classique nous est proposée. Rien qui sorte vraiment de l’ordinaire, mais un choix assez varié pour satisfaire toutes les envies. La carte des bières, quant à elle est tout simplement hallucinante. Je ne voudrais pas être celui qui la gère. 😉

Nous commençons par  nous partager un Nachos. Normal le Nachos avec tout ce qu’il faut …

Pour suivre 2 Tartares de saumon avec frites et salade et 1 Hot Dog Européen. J’ai trouvé mon tartare un peu mini et peu assaisonné – mais correct – et la saucisse du Hot Dog était excellente. Nous nous sommes tous accordés pour dire que les frites étaient fameuses.

Par pure gourmandise j’ai fini mon repas par une mousse au chocolat. Ce fut une pure gourmandise. Je vous la conseille. Je l’ai mangée si vite que je me rends compte que je n’ai pas eu le temps de la prendre en photo ! LOL

Malgré mes quelques remarques, c’est une place où je retournerais volontiers. Le service fut charmant, vraiment attentionné. Hâte de découvrir leur magnifique terrasse aux beaux jours.

J’ai retrouvé la mousse au chocolat !

 

La fameuse mousse au chocolat

La fameuse mousse au chocolat

 

En lire plus
Frite Alors Limoilou
Août11

Frite Alors Limoilou

Quelle belle surprise pour ma première visite au Frite Alors Limoilou ! Non pas que je me méfie a priori de ce type de restaurant, mais je les classe tout de même dans la catégorie restauration rapide.

Nous nous sommes installés sur la petite terrasse au coin de la 3e avenue et de la 12e rue.  Mon amie a choisi un burger du berger – qu’elle semble avoir apprécié à plusieurs reprises déjà, et j’ai porté mon choix sur une salade de poulet. Histoire de voir si la fraîcheur serait au rendez-vous !

La rapidité n’a pas été au rendez-vous elle, mais qualité et fraîcheur, si. Mon lit de mesclun était parfait. On l’eut cru fraîchement cueilli. Pas une seule feuille défraîchie comme c’est presque toujours le cas. Des petits légumes émincés tout aussi frais et un filet de poulet tendre à souhait. La vinaigrette blanche maison servie à part est intéressante. Il semble qu’il soit possible d’avoir aussi une vinaigrette huile d’olive et vinaigre balsamique … Mais on ne me l’a pas proposée. Et je n’ai pas fait attention !

J’ai pigé quelques frites dans la portion de ma compagne de table et les ai trouvées fort bonnes. Au point peut-être de revenir pour m’en faire servir une grosse portion.

Le site web de Frite Alors Limoilou avec leur menu détaillé : Ici

On oublie les desserts, qui n’apparaissent même pas à la carte. Les propositions sont minces et peut-être pas adaptées. On aimerait tant finir sur une note de fraîcheur et de légèreté ! Mais ne vous inquiétez-pas Gens du Frite Alors, vous n’êtes pas les seuls dans ce cas sur la 3e avenue et même dans tout Québec.

Une adresse sympathique – j’ai trouvé le service plutôt agréable, même si un peu lent ce jour là – que je recommande.

 


Frite Alors Limoilou

1201 3e Ave, Québec City, QC G1L 2X8

Tél:  (418) 914-5986

 

En lire plus
Bistro La ferme – Deschambault
Juil28

Bistro La ferme – Deschambault

Un dimanche au bord de l’eau

À une heure de route par le Chemin du Roy – un véritable chemin des écoliers – quelle jolie surprise que ce Bistro La Ferme, au bord du fleuve St Laurent à Deschambault-Grondines  !

Arrivés suffisamment tôt, nous avons pu avoir une table en terrasse. Il est bon de savoir qu’ici comme ailleurs, en terrasse, la règle est « Premier arrivé, premier servi ! ».

La terrasse est impeccablement propre, les serveuses sont en noir et portent toutes un tablier et font leur travail avec diligence. Nous ne sommes pas pressés. Il fait tellement beau. Nos choix pour commencer notre repas. Une petite salade césar, des oignons frits et la terrine maison. La présentation est simple et j’apprécie particulièrement la gelée qui accompagne ma terrine. La salade césar aurait pu être un peu mieux assaisonnée.

Et pour suivre nous choisissons, un hamburger, un hot dog et une pizza de la ferme. Rien d’extraordinaire. Mais de bons produits. Comme on dit : « Ça fait la job ! »

C’est tout à fait ce que l’on s’attend de voir dans un tel établissement. L’originalité de ma pizza est sa pâte. Une sorte de fougasse. Délicieux. La saucisse du hotdog est une maxi saucisse, mais comme d’habitude la choucroute n’est pas assez dorée. Dans mon pays d’origine, celui de la choucroute, on aime à cuire et recuire une choucroute pour qu’elle finisse dorée comme les blés. C’est tellement meilleur. Peut-être qu’un jour un chef lira de tels commentaires et s’essaiera …

Côté dessert, rien d’enthousiasmant. Mais nous avons repéré un glacier à l’aller !

Cela ne doit pas vous empêcher de tester Le bistro La Ferme – Deschambault. Vous ne serez pas déçus.  Pour vous y rendre traversez tout le village, il se trouve presque à la sortie.


Petit coup d’oeil à l’intérieur …

 


Bistro La Ferme inc.

297, chemin du Roy (route 138)
Deschambault-Grondines (Québec) G0A 1S0

Tél. : 418-286-2014


 

Un mot sur la p’tite brûlerie de Deschambault. Leur café est excellent, mais comme dans toutes les brûleries, au-delà de 3 clients, c’est panique à bord.

En lire plus
14 juillet au Pied Bleu
Juil17

14 juillet au Pied Bleu

Le menu de la soiréeLe banquet d’Astérix au Pied Bleu

A l’occasion du 14 juillet, fête nationale des Français, le Bouchon Lyonnais de Québec qui nous est cher, organisait un repas, que dis-je, un banquet, digne du petit Gaulois cité en introduction.

Un repas de fête au Pied Bleu est toujours un événement en soi. Si vous connaissez l’endroit, vous n’ignorez pas que la liste des plats est telle qu’il faut arriver avec une faim de loup et prévoir une journée complète pour la digestion.  Sans rire, à la fin des entrées, je n’avais plus faim.

Cette année, c’est le thème de la cuisine Normande qui a été choisi. Sans doute parce que cela permettait d’alléger les plats habituels d’un peu de crème …  😉

Ainsi, le Pied Bleu a fait honneur à son chef Français (L’andouille en tête de menu je suppose) et à sa Blonde Normande.

Vous voulez mon avis ? Au-delà de la performance culinaire de préparer une telle quantité de plats normands ( Je sais, c’est un peu le concept du Pied Bleu en de telles occasions ) il y en avait trop.

Les 5 entrées – précédées de plats de charcuteries ! – ont été envoyées très vite, les unes derrière les autres. C’est dommage à mon  avis. Les tables étaient envahies de victuailles. Ce qui était chaud était parfois froid si on avait pas eu le réflexe de se servir plus vite.

Après un trou Normand, qui n’a jamais été aussi bien nommé, le festin s’est poursuivi. Huit plats ( 1 poisson, 5 viandes et 2 légumes) sont apparus en moins de temps qu’il ne faut pour le dire sur les tables. Je n’en n’ai goûté que trois. Quant au lapin, je n’en n’ai pas vu la couleur.

Mes coups de coeur parmi les entrées, la charcuterie bien sûr, le feuilleté de camembert, le boudin et l’andouille de vire. Pour les plats que j’ai goûté, j’ai surtout flashé sur le veau dans sa belle marmite et sur les légumes qui étaient excellents.

Je garde mes critiques plus acerbes mais aussi constructives de bouche à oreille de chef …

Pour les desserts un bel effort avait été fait. Malgré une faim qui n’était qu’un vague souvenir, je fus le premier à me servir. Oeufs à la crème, tarte normande et Teur Goule !

Je lançais au Chef et à sa Blonde Normande  » Ce qui est bien après une telle agape c’est de finir avec des desserts légers …  »

J’ai vraiment adoré mes desserts et j’espère qu’ils reviendront souvent sur la table du Pied Bleu.

Que dire de plus ! Le Pied Bleu est une de mes tables préférées à Québec, pas forcément pour la finesse de ses mets, mais pour l’effort constant de travailler avec de beaux et bons produits. N’oublions pas le bon accueil et la bonne ambiance qui font partie intégrante des lieux.

Il parait que le Pied Bleu fête bientôt ses 5 ans. J’imagine que ça va décoiffer. Végan restez chez vous.

 

Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec

Tél. 418 914-3554

En lire plus
Restaurant Le Mouton Noir
Juil10

Restaurant Le Mouton Noir

Restaurant Le Mouton Noir

Cela fait plusieurs années que nous passons devant le restaurant Le Mouton Noir en nous promettant bien d’y venir un jour.

Il y a 15 jours nous étions venus découvrir l’île aux Coudres et avions fait un arrêt au retour sur la terrasse du restaurant Le Mouton Noir. Cette semaine nous souhaitions découvrir la cuisine de ce réputé restaurant de Baie St Paul.

Le cadre est idyllique. la terrasse ombragée qui donne sur la rivière est vraiment un enchantement. Nous sommes arrivés à midi. Peu de clients encore. Beaucoup de personnel sur le plancher. Un accueil aimable dans des tenues décontractées.

Mais grosse déception !  Alors que je me régalais par avance de tous les mets vus sur le menu, lu sur le site web du restaurant, on nous propose une table d’hôte du midi, certes moins chère, mais beaucoup moins enthousiasmante. Je me suis permis d’en informer notre aimable serveuse, en lui disant qu’il nous faudrait donc revenir un soir …

Nous commençons notre repas par un pichet de sangria. Mò choisit une salade de tomates, la Chouette et moi optons pour la terrine.

La terrine est bonne et bien présentée, mais la salade de tomates parait quelconque en regard.

Pour suivre ce seront deux tartares de saumon et crevettes de matanes pour les filles et un burger boeuf/agneau pour moi. Bien que peu relevés, les tartares sont excellents, rafraîchissants. Frites maison et mayonnaise sont à la hauteur également. Mon burger n’est pas énorme, mais très savoureux.

Je voulais terminer mon repas par LE LÉGENDAIRE ET AUTHENTIQUE GÂTEAU AUX CAROTTES DU RESTAURANT LE MOUTON NOIR, pas de chance il n’y en avait plus … Mais la crème brûlée que j’ai prise en remplacement n’était pas mal.

Ah, une petite remarque les filles, quand les plats sortent de la cuisine, vérifiez que les cuisiniers les ont bien essuyés et pensez aussi à vérifier vos tasses de café . . .

 

Globalement je suis plutôt déçu. Sans doute parce que j’avais mis la barre assez haut en fantasmant un repas d’exception. D’ailleurs la plupart des commentaires que je lis sur FaceBook ou ailleurs sont dithyrambiques et je me sens mal de ne pas les rejoindre. Mais je pense qu’ils concernent pour la plupart des soupers.

Ce fut tout de même un bon repas, mais c’est clair, c’est pour tester la grande table d’hôte que je reviendrai au Mouton Noir.

 

LE MOUTON NOIR

43, rue SainteAnne – Baie Saint Paul – G3Z 1N9

Tél.  (418) 240-3030

 

 

 


 

 

 

 

 

En lire plus
Retour au Carlos Café
Mai14

Retour au Carlos Café

Retour au Carlos Café

Une semaine après ma dernière visite J’ai décidé de revenir au Carlos Café pour partager avec des amis cette enclave culinaire latino au coeur de notre quartier de Limoilou.

La soupe de poisson qui était l’offre de la semaine a emporté tous les suffrages. Elle était généreuse et goûteuse, accompagnée d’une assiette de riz et de galettes de banane plantain.

Nous avons été deux à ne pas résister aux churros en guise de dessert

Mon jus de corosol (4,50 $), ma soupe de poisson (22 $) et mon churro (1,15 $) pour un total de 31,79 $ (taxes incluses)    Nous avons trouvé la note un peu élevée.

Chez Carlos Café

1390 Rue Ozanam, Ville de Québec, QC G1L 3T2

Téléphone :  (418) 522-2882

 

En lire plus
Carlos Café de Limoilou
Avr29

Carlos Café de Limoilou

Carlos Café de Limoilou

Comme le temps passe vite. Notre dernière visite au Carlos Café remontait déjà à juin 2016 ! Nous en gardions un si bon souvenir que cela nous semblait dater de seulement quelques semaines … L’endroit est toujours aussi discret !

Situé en demi sous-sol au coin de la rue Ozanam et de la rue de L’Espinay, à deux pas de l’hôpital Saint François et de la 1ère avenue, l’endroit ne paye pas de mine et si ce n’était sa grande enseigne, on passerait sans s’en rendre compte.

J’ai commandé l’assiette du jour, une gargantuesque assiette brunch façon sud-américaine, avec un bon jus de maracudja. Mô a testé l’arepa au boeuf. Sorte de kebab fait d’un pain de maïs maison. Ce qui lui a laissé une toute petite place pour un churros à tomber par terre.

L’accueil est charmant, attentionné. Bien sûr on est dans un « dinner d’amérique du sud », il ne faut pas s’attendre à une fine gastronomie, mais je vous assure que vous ne regretterez pas le déplacement. Excellent rapport qualité/prix.

 

Chez Carlos Café

1390 Rue Ozanam, Ville de Québec, QC G1L 3T2

Téléphone :  (418) 522-2882

 

En lire plus
La Cabane à sucre du Chemin du Roi
Avr16

La Cabane à sucre du Chemin du Roi

Le Chemin du Roi

Cette cabane à sucre, comme son nom l’indique, est située sur le Chemin du Roi, à 20 minutes de Québec, en direction de Trois Rivières. Cette cabane à sucre ne fait pas exception à la règle commune du genre – gigantisme ( salle de 200/300 pers cordées par tablée de 12 ou plus), musique traditionnelle, cacophonie absolue. On aime ou on aime pas. Le fait de ne pouvoir se lever tranquillement sans déranger 5 ou 6 personnes n’est pas des plus agréables.

Après avoir payer notre écot à l’accueil, nous nous sommes installés aux places assignées. Juste devant l’estrade des musiciens. COOL … Surtout quand ils ont rameuté tous les enfants pour faire un concert de cuillères en bois. Les enfants étaient ravis. Et il n’y avait pas que des enfants ! Bien sûr il a fallu se fendre d’une première chanson à répondre avant d’avoir droit à notre soupe.

La soupe aux pois, servie une heure après que nous nous soyons installés est vraiment arrivée à point nommé pour apaiser notre faim. Je l’ai trouvé bonne mais un peu clairette … Je passe sur les autres chants qui vinrent s’intercaler avant la suite du repas. Tout nous fut servi en même temps.

Tourte à la viande, haricots, salade de chou, patates brunes, jambon … Ordinaires. Par contre j’ai tripé pour les oeufs, façon crème caramel, que j’ai copieusement arrosés de sirop d’érable et pour les oreilles de crisse.

Le repas s’est achevé par un café et des crêpes.

Enfin vint le temps de quitter la table pour aller goûter à la tire d’érable … Nous n’avons pas boudé notre plaisir.

Merci à Barbara, Ombeline et Julien pour avoir pu passer ce bon moment en leur compagnie.

C’est la quatrième cabane à sucre que je teste et je ne la placerai pas en tête de liste . Essentiellement pour une question de rapport qualité/prix. Pas de pikles, pas de saucisse, pas de tarte au sucre … Et oui, ça compte ! Le Chemin du Roi est ouvert à l’année, son offre est-elle différente en été au plus fort de la saison touristique ? Vous en pensez quoi ?

L’an passé nous étions là !


Érablière le Chemin du Roy

237 Chemin du Lac, Saint-Augustin-de-Desmaures, QC G3A 1V9

Téléphone : (418) 878-5085

En lire plus
Le Pied Bleu pour un dîner solo
Avr15

Le Pied Bleu pour un dîner solo

Le Pied Bleu

Le Pied Bleu reste, parmi bien des restaurants que j’adore, un de mes favoris. Je me reproche de ne pas y venir assez souvent. Pour le plaisir de voir mon ami le Chef, pour être chouchouter par Thanya ou Louis, pour une ambiance à nulle autre pareille … En tous cas pour bien manger …

Une très bonne et très généreuse crème de légumes m’est offerte pour commencer mon repas, suivie d’une délicieuse blanquette de poissons royalement servie. Les superlatifs me manquent mais les images parlent d’elles-mêmes.


Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec        Tél. 418 914-3554

En lire plus
Petit brunch entre amis chez Madame Charlotte
Avr14

Petit brunch entre amis chez Madame Charlotte

 

Brunch chez Madame Charlotte

Venir bruncher chez Madame Charlotte est un plaisir toujours renouvelé. Notre 6ème visite. L’accueil y est amical, chaleureux même. La cuisine est simple, mais toujours faite avec amour. Petit restaurant de quartier, petits prix, c’est une cantine idéale sur la 1ère avenue à Limoilou.

 

 


 

Restaurant Chez Madame Charlotte

1209,  1re Avenue, Quebec, QC G1L 3K7    tél.  (418) 522-5302

En lire plus
Dîner au Buffet Royal de Beauport
Avr07

Dîner au Buffet Royal de Beauport

 

Dîner au Buffet Royal de Beauport

Je n’avais encore jamais eu l’occasion de m’asseoir dans cet établissement, typique s’il en est. Enfilade de banquettes rouges, hauts tabourets alignés devant un très long bar, tout y est, même la serveuse qui d’un bon mot sait vous mettre à l’aise.

Rien de neuf sur une carte égale à tant d’autres, mais tout est de bonne qualité (…) . Les oignons frits ne sont pas gras, les frites sont excellentes. Une bonne cantine …

 


Buffet Royal

2985 Chemin Royal, Beauport, Ville de Québec

Tél:  (418) 663-6863

En lire plus
Le Battuto – Restaurant Italien
Fév01

Le Battuto – Restaurant Italien

Le Battuto

Sans doute le dernier né des restaurants 2016, Le Battuto a ouvert ses portes le 29 décembre. Les nombreux avis dithyrambiques émis par ma parenté facebook , m’ont laissé à penser dans un premier temps, que c’est la réputation du jeune chef Guillaume St-Pierre qui avait d’une certaine façon séduit.

Il nous fallait donc bien vérifier, ma gourmandise, mes papilles et mon sang italien, le bien fondé de  cette belle réputation que se construit Le battuto.

Nous avions une alliée dans la place, en la personne d’Amélie, la serveuse qui s’est montrée particulièrement aux petits soins.  Bien sûr il est absolument conseillé de réserver sa place. Le fond de la salle permet de réunir un groupe d’une dizaine de personnes et pour les autres, il s’agit de petites tables de 2 et de places côte-à-côte au bar. Histoire de pouvoir faire une petite jasette aux cuisiniers.

Il faut être juste et expliquer que si Guillaume St-Pierre est connu par sa brillante participation à la deuxième saison de l’émission Les Chefs, il s’est entouré de deux associés pour bâtir Le Battuto. Je vous invite à lire deux excellents articles pour en savoir plus à ce sujet. Le premier dans le Soleil, écrit par Sophie Grenier-Héroux, le second sur Radio-Canada, écrit par Allison Van Rassel.

Après un Negroni bu peu de temps avant au Noctem, mon choix s’est porté sur un Spritz – j’adore – et sur un Americano pour Mô. La mortadelle maison que nous nous sommes partagée était une belle réussite. Amélie nous a apporté quelques tranches de focaccia, sachant que les Français aiment le pain  !

 

ANTIPASTI

La pieuvre braisée, croustillante et fondante à la fois, sur un lit de lentilles, de chair à saucisse et couverte d’un nuage d’endives à l’orange est un pur délice. Un goût de trop peu  mériterait qu’on en fasse un plat principal.

Le Vitello Tonnato, flanc de veau rôti aux herbes, accompagné d’une traditionnelle sauce crémeuse au thon, répond aux attentes, encore une excellente charcuterie maison – même si je trouve qu’elle pourrait être un peu plus épicée – mais là, j’ergote . . .

PASTA

Les Gnocchi à la châtaigne, servis avec du chou de savoie braisé, de la pancetta et du pecorino romano  était très savoureux et le mélange des différents éléments une très bonne idée. Mais ils n’ont pas emporté ma totale adhésion, peut-être parce qu’ils ont souffert de la comparaison  avec ceux que faisaient ma Grand-Mère, ou simplement parce que je leur ai préféré la plat de ravioli de Mô.  😉

Les ravioli de courge butternut servis avec un beurre blanc et du parmesan sont à tomber par terre. Fondant au possible, mais accompagnés d’une mirepoix de courge al dente , c’est une réussite totale. Nul doute que ce plat risque de perdurer, ou en tous cas d’être conjugué de nombreuses façons.

DOLCI

Arrivés à ce point de notre soirée, nous n’avions plus l’appétit nécessaire pour apprécier le tiramisu pour 2, la panna cotta au chocolat noir ou le gâteau de polenta . . .  Heureusement un sorbet du moment – que j’ai hésité longuement à arroser d’une dose de grappa – était proposé pour faire glisser ce magnifique repas.

A noter, c’est appréciable, on vous proposera – gratuitement – une eau filtrée, plate ou pétillante.

 

Vous l’avez compris, je rejoins la cohorte des nouveaux afficionados du Battuto. Nous avons hâte de revenir tester les autres plats de la carte et peut-être aussi de plus classique pâtes, à la carbonara  ( 😉 Paul Croteau ) ou à l’amatriciana ou encore des lasagnes, dont je suis bien certain qu’elles sauraient nous surprendre.

Côté tarif ?  130$ pour notre soirée au Battuto.

Très bon rapport qualité / prix

 


Restaurant Battuto

527 Boulevard Langelier
Québec, G1K 5P7
Ouvert tous les jours de 17 h à 22 h, sauf dimanche et lundi.

Tél :  (418) 614-4414

 

 

En lire plus
");pageTracker._trackPageview();
%d blogueurs aiment cette page :