Rififi au Tournebroche

La rue St-Jean

La rue St-Jean

Nous étions 5 ce soir là autour de la table du Rififi, à l’enseigne du Tournebroche, rue St-jean.
La rôtisserie est un art qui se perd et il est bien dommage que de notre table nous n’ayons pu voir les rôtisseurs au travail.
Kirs, Gins fizz aux bleuets accompagnés de « Chairs de poule » en lieu et place de cacahuètes salées.
Le tue-régime à son sommet. Une brochette de rondelles de pommes de terre au four surmontées d’une énorme « chips » de peau de volaille croustillante. Saint-WeightWatchers et Saint-IndexGlycémique ont du se retourner dans leurs mausolées respectifs ! Nous en avons mangé 3. C’est dire que nous avons aimé.

 

DSC_1693

Mlle Titam a voulu goûter la rillette de sanglier en entrée. On est loin de la   terrine de 2kg posée au complet et qui tourne de table en table …  C’est mon côté néanderthal qui ressort! Veuillez m’excuser. Personnellement j’ai toujours pensé que trop de déco tue la déco, et c’est un peu le  cas dans cette assiette où on peine à trouver la rillette. Mais elle était bien là, et bien bonne semble-t-il.

 

Vinrent enfin, ceux pour lesquels nous étions venus, les rôts. Un bon gros poulet tout juste débarqué de sa broche pour mes compagnons de table et une demi pintade pour moi. L’originalité de la maison est de proposer les pièces de viande entières et de les déposer ainsi sur la table. Entre Mlle Titam qui semblait naturellement douée pour l’art de la découpe, Mô qui qui avait eu cet exercice à son examen d’école hôtelière et moi-même qui ait passé un certains nombre de poulets, dindes et canards au fil de mes couteaux, nous étions parés …

Mais si le Tournebroche porte bien haut l’art de la rôtisserie, pourquoi ne pas en faire autant de l’art de la découpe en salle. Ceci étant dit, les volailles étaient divinement tendres et juteuses. Il semblerait que la sauce citronnée n’ait pas satisfait tout le monde. Quant à moi je suis ravi d’avoir suivi les bons conseils lus sur le site du restaurant et qui vantaient la pintade et sa sauce réglisse.

J’ai bien sûr succombé à un dessert, et je n’ai pas été le seul … Une tarte au chocolat et caramel à tomber de sa chaise. Heureusement, j’avais choisi la banquette.
Petit regret pour finir, l’expresso n’était pas à la hauteur de ce sublîme dessert. Sans doute juste un problème de règlage de la machine. Nous reviendrons c’est certain. C’est une table que je conseille volontiers. J’allais oublier. Une belle carte de vin, avec la possibilité, pour nombre d’entre eux, d’être servis, petit verre, grand verre ou bouteille. Je trouve ça cool.

Mon ticket ce soir, taxes et tips inclus ….. 70$

(Un apéro, un grand verre de vin, ma demi pintade, un dessert et un café) Quand même.

Le Tournebroche

1190 Rue Saint-Jean  Québec, QC   G1R 1S6     Tél.  418-692-5524

 

Author: f@b

Share This Post On
468 ad

1 Comment

  1. Mmmmm…Rotissement vôtre. Merci encore pour ce partage de découverte culinaire. À découvrir !

    Post a Reply

Laisser un commentaire

");pageTracker._trackPageview();
%d blogueurs aiment cette page :