14 juillet au Pied Bleu
Juil17

14 juillet au Pied Bleu

Le menu de la soiréeLe banquet d’Astérix au Pied Bleu

A l’occasion du 14 juillet, fête nationale des Français, le Bouchon Lyonnais de Québec qui nous est cher, organisait un repas, que dis-je, un banquet, digne du petit Gaulois cité en introduction.

Un repas de fête au Pied Bleu est toujours un événement en soi. Si vous connaissez l’endroit, vous n’ignorez pas que la liste des plats est telle qu’il faut arriver avec une faim de loup et prévoir une journée complète pour la digestion.  Sans rire, à la fin des entrées, je n’avais plus faim.

Cette année, c’est le thème de la cuisine Normande qui a été choisi. Sans doute parce que cela permettait d’alléger les plats habituels d’un peu de crème …  😉

Ainsi, le Pied Bleu a fait honneur à son chef Français (L’andouille en tête de menu je suppose) et à sa Blonde Normande.

Vous voulez mon avis ? Au-delà de la performance culinaire de préparer une telle quantité de plats normands ( Je sais, c’est un peu le concept du Pied Bleu en de telles occasions ) il y en avait trop.

Les 5 entrées – précédées de plats de charcuteries ! – ont été envoyées très vite, les unes derrière les autres. C’est dommage à mon  avis. Les tables étaient envahies de victuailles. Ce qui était chaud était parfois froid si on avait pas eu le réflexe de se servir plus vite.

Après un trou Normand, qui n’a jamais été aussi bien nommé, le festin s’est poursuivi. Huit plats ( 1 poisson, 5 viandes et 2 légumes) sont apparus en moins de temps qu’il ne faut pour le dire sur les tables. Je n’en n’ai goûté que trois. Quant au lapin, je n’en n’ai pas vu la couleur.

Mes coups de coeur parmi les entrées, la charcuterie bien sûr, le feuilleté de camembert, le boudin et l’andouille de vire. Pour les plats que j’ai goûté, j’ai surtout flashé sur le veau dans sa belle marmite et sur les légumes qui étaient excellents.

Je garde mes critiques plus acerbes mais aussi constructives de bouche à oreille de chef …

Pour les desserts un bel effort avait été fait. Malgré une faim qui n’était qu’un vague souvenir, je fus le premier à me servir. Oeufs à la crème, tarte normande et Teur Goule !

Je lançais au Chef et à sa Blonde Normande  » Ce qui est bien après une telle agape c’est de finir avec des desserts légers …  »

J’ai vraiment adoré mes desserts et j’espère qu’ils reviendront souvent sur la table du Pied Bleu.

Que dire de plus ! Le Pied Bleu est une de mes tables préférées à Québec, pas forcément pour la finesse de ses mets, mais pour l’effort constant de travailler avec de beaux et bons produits. N’oublions pas le bon accueil et la bonne ambiance qui font partie intégrante des lieux.

Il parait que le Pied Bleu fête bientôt ses 5 ans. J’imagine que ça va décoiffer. Végan restez chez vous.

 

Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec

Tél. 418 914-3554

En lire plus
Rififi déjeuner chez Eggsquis
Mai20

Rififi déjeuner chez Eggsquis

Eggsquis Vanier

Après une diète de 12 heures et un passage à l’hôpital pour verser un trop plein d’hémoglobine, l’excuse était grande, l’appétit aussi,  pour tester la chaîne de restaurants Eggsquis. Par chance pas de file d’attente, nous fûmes vite installés dans une banquette comme je les adore.

eggsquis

salle à manger

Il est 10h, la salle est loin d’être pleine et l’ambiance est calme. La carte est digne d’un restaurant Chinois tellement elle est variée. Mais le choix est aisée, sans doute à cause de son design bien réfléchi. 😉

Après un excellent jus de fruit du jour, que nous partagerons ( fraise / ananas ) à 2.95$ nous choisissons une assiette Sherbrooke à 9.35$ et une 15 juillet à 10.25$.  Rien à dire, tout est bon et se laisse manger. C’est du classique.

15$ pour mon déjeuner, taxes et tips inclus

 

A noter un service rapide et de qualité.

Le petit plus de Eggsquis, le pichet de café reste à votre disposition sur la table.

Très malin …


Eggsquis

381 Rue Soumande, Vanier, QC G1M 1A5         Téléphone :(418) 688-8688

En lire plus
Rififi au Fin Gourmet
Avr14

Rififi au Fin Gourmet

Brunch au Fin Gourmet

Sur proposition de notre ami Michel, nous sommes allés à la découverte d’un très sympathique petit Bistro-Restaurant, au fin fond du quartier St-Sauveur. Est-ce encore St-Sauveur ? Bref, il faisait beau, très beau pour ce Brunch du dimanche au Fin Gourmet.

Il est vrai qu’il s’agit typiquement d’un bistro de quartier. Un intérieur au style vieillot qui a quelque chose de rassurant. Quelques toiles exposées donne un aspect plus  » branché ». L’accueil fut extrêmement chaleureux (Merci Marina) et le service fut tout aussi agréable.

 

Notre brunch commença par un délicieux yaourt ( pot Masson d’Elsa ) qui fut suivi par une assiette de foie gras, subrepticement commandé par Michel. Rien à dire, si ce n’est que le foie gras, « y-en-a jamais assez » ;-). J’ai beaucoup aimé le pain grillé tranché très finement. Un bonheur pour mes dents …

Vinrent ensuite :

  • 1 Ardoise Matin (Rillettes ou terrine du moment, fromages de Charlevoix, saucissons de porc bio, oeuf poché froid, beurre de poires maison et confiture de Marina )
  • 2 Troisièmes étage (Rosaces de pommes de terre, saucisses de lapin des Délices Cochons de Charlevoix, champignons sautés et oeufs pochés)
  • 3 Grilled cheese de Raphaël (Pain de la meunerie La Rémy, canard effiloché, mangue, échalote grise, fromage 1608, pommes de terre, beurre de poires maison et brunoise de fruits)

Tout était parfait. Petite réserve concernant le gâteau au chocolat que j’ai trouvé « ordinaire ».

Le Fin Gourmet, une adresse à découvrir.

Le stationnement est relativement facile dans ce quartier.

Nous y retournerons certainement pour un diner ou un souper.

Et ne pas oublier, le Fin Gourmet propose également des boites à lunch.

Le Fin gourmet

774 Rue Raoul-Jobin,  Québec   G1N 1r9  tél.  (418) 682-5849

 

Il est prudent de réserver

En lire plus
Rififi au Bouchon du Pied Bleu … Encore !
Mar08

Rififi au Bouchon du Pied Bleu … Encore !

Le Bouchon du Pied Bleu

Je ne croyais pas si bien dire dans mon dernier post en parlant du « Bouchon du Pied Bleu » … Quand on aime ! Et une fois de plus nous avons passé un peu plus de 4 heures à table dans ce merveilleux petit morceau de France. Même si les puristes trouveront à redire, se retrouver dans ce petit Bouchon Lyonnais Québécois, c’est un peu comme aller manger chez Maman, pour nous autres immigrants (Français).


la tablée opte pour des menus 3 et 4 services, et nous commençons donc à nous régaler de quelques salades. Un classique du « Bouchon du Pied Bleu ».



 A ce stade, si on ne se retient pas, il y a fort à penser qu’on ne tiendra pas jusqu’au bout. 🙂  Vient le tour des entrées, puis des plats



 La qualité d’une soirée au restaurant – ou ailleurs – tient bien sûr aussi beaucoup au plaisir que les convives ont à se retrouver. Nous avons refait le monde … Mais comme nous avons manqué de temps, il va falloir remettre ça !



Suggestions:

Si les salades sont réellement variées, elles sont néanmoins peu assaisonnées. Je sais qu’il vaut mieux qu’il en soit ainsi pour satisfaire la majorité, mais pourquoi ne pas poser sur chaque table une petite « ménagère », afin que chacun puisse ajuster son propre  assaisonnement. IDÉE ! Au même titre qu’arrive en fin de repas un panier de digestifs, on pourrait imaginer un panier offrant 3 vinaigres et 3 huiles …

J’ai oublié de dire au chef que j’adore le tablier de sapeur, mais que ça n’est pas forcément une bonne idée de le présenter tranché. J’ai trouvé le mien un peu plus sec que nécessaire.

Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec        Tél. 418 914-3554

En lire plus
Rififi au Pied Bleu pour la fête d’une amie
Fév23

Rififi au Pied Bleu pour la fête d’une amie

Ce soir nous étions de retour au Pied Bleu,  qui devient clairement notre « SPOT BOUFFE » . L’anniversaire de notre amie Valérie en était le prétexte.

Comme à l’habitude l’accueil fut des plus chaleureux. Bien que j’ai fait personnellement de gros efforts, globalement nous nous sommes goinfrés ! Traditionnels saladiers – j’ai aimé le chou rouge – plat de charcuterie, boudin noir aux pommes, rôti de boeuf – vraiment savoureux – cannette, dorade farcie – j’aurai du en reprendre ! – légumes anciens – particulièrement réussis – et gratin dauphinois – auquel j’ai résisté -.

 

Pour terminer nous eûmes droit au plateau de fromage dont nous n’avons rien laissé, et au gâteau au chocolat. Le buffet de desserts étant là pour ceux qui aurait eu encore un peu faim. Je me suis laissé tenter par la crème caramel et le gâteau de semoule.

 

Dans les suggestions que je pourrais faire, pour me sentir comme «à la maison» * :

A quand , avec le plateau de fromage, une belle grosse salade verte à l’assaisonnement bien vinaigré ?

Et je ne parle pas d’un sac de mesclun …

Concernant les boudins, que j’adore, j’aime quand leur peau est croustillante …

Il faut que je revienne pour goûter au Q de cochon !

* Vous allez me dire de rester chez moi !

 

Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec        Tél. 418 914-3554

En lire plus
Du Rififi sous le tipi, brunch à la Traite
Fév07

Du Rififi sous le tipi, brunch à la Traite

Quelle belle expérience que ce brunch ! Le restaurant La Traite propose non seulement un cadre tout à fait agréable, mais un excellent buffet pour son brunch du dimanche. Disposé en trois lieux différents, l’accès aux plats est facilité d’autant. J’ai particulièrement apprécié le « Mijoté de bison » , un superbe jambon blanc et la variété des salades.

En plus nous avons eu droit à la visite de Bonhomme ! Ouverture du Carnaval oblige.

A ce jour, ma plus belle expérience de brunch à Québec .

Même si nous sommes à Wendake.

A conseiller absolument !

Un excellent rapport qualité-prix.

Restaurant La Traite

5 Place de la Rencontre, Wendake, QC G0A 4V0

Tél. (418) 847-2222

 

 

En lire plus
Le Galopin, en duo
Déc15

Le Galopin, en duo

Une fois de plus, nous honorions un forfait qui nous avait été offert l’an passé, en venant bruncher ce dimanche au Galopin. Il est clair que jamais une telle idée nous serait venue autrement. Situé à l’entrée des ponts, dans un secteur, avouons le, pas franchement romantique, l’Hôtel Restaurant Le Galopin s’adresse sans doute plus facilement à une clientèle de la rive sud ou généralement utilisatrice des autoroutes voisines. Quant à nous, nous sommes venus par le chemin des écoliers, le boulevard Champlain qui longe le fleuve St-Laurent, la Côte Gignac et enfin le Chemin St-Louis.

Vue sur les ponts

Vue sur les ponts

Mais le plus étonnant de l’histoire, et là, je remercie le Galopin, c’est qu’à peine nous apprêtions nous à nous installer, qu’à deux tables de là se trouvait un couple d’amis presque perdus de vue, si ce n’était Facebook. Ils avaient eu la veille leur party de Noël au terminal des croisières de Québec et avaient passé la nuit au Galopin … Quelle chance avions nous de choisir ce dimanche là !?

 La salle à manger est agréable, peu bruyante et si ce n’est la pompe à café qui a été un peu longue a démarrer, le service a été tout à fait correct. Comme tout brunch qui se respecte, le repas commence par l’immuable « mimosa ». Le buffet des salades, des miroirs de charcuteries et de fromages, des viennoiseries et autres gâteaux est d’accès facile, contrairement à celui des mets salés qui est vraiment très mal conçu . 10 personnes suffisent à  le saturer.

Le principe des brunch-buffets  étant « feu à volonté » pour un prix plus qu’abordable – ici en tous cas -, il faut savoir ramener ses exigences à un juste niveau. Je ne me suis pas privé, mes assiettes en attestent. J’ai trouvé les viennoiseries très bonnes (même si elles n’étaient  pas home made ) ainsi que les salades qui étaient très fraiches. Les mets salés, du classique, mais de bonne tenue.

Mon addition du jour : 30$ taxes et tip inclus

 

Restaurant Le Galopin

 3135 Chemin St-Louis, Québec, QC G1W 1R9       Téléphone :(418) 652-0991

En lire plus
La Cache à Maxime en duo
Nov19

La Cache à Maxime en duo

Pour honorer un certificat cadeau de la Forfaiterie, qui nous avait été offert pour Noël dernier, nous nous sommes rendus ce dimanche, sur l’heure du brunch, à La Cache à Maxime. Certes, nous sortons ainsi de notre fief habituel – ville de Québec – mais après tout … Il faut savoir affronter le sud profond ! Je plaisante. Une fois les ponts passés (…) 30 minutes suffisent à rejoindre le petit village de Scott où se tient l’Auberge. A cette époque de l’année, l’endroit ne paie pas de mine.

 Peu de monde à cette époque de l’année. Sans doute essentiellement une clientèle de proximité. Nous traversons toute la partie avant de l’auberge pour nous rendre dans la salle « Bacchus » où se tient le brunch.  Deux buffets, l’un chaud, l’autre froid, ainsi qu’une table de desserts sont à la disposition de la clientèle. Tout est propre et net et le personnel très serviable. Mais le brunch en lui-même est tout ce qu’il y a de plus ordinaire – si on le compare, à prix égal, à ce que proposait feu L’Astral – .  Nous faisons néanmoins une très belle découverte. Partis pour deux verres de vins « français », nous nous reprenons pour tester le vin « d’ici » comme le qualifiait notre serveuse. Nous serons au moins venus à La Cache à Maxime pour découvrir Le Jarret Noir.

Nous l’avons tellement apprécié, que nous sommes reparties avec quelques bouteilles.

L’auberge dispose d’une très belle boutique, très bien achalandée et proposant un certain nombre de produits de terroir. 

 

Je n’apprécie vraiment pas les buffets chauds avec lampes rouges.

Tous les aliments se ressemblent et ont tendance à se dessécher ! Il y a sûrement d’autres solutions.

 

Mon addition du jour : 40 $ taxes et tip inclus

Il faudra que nous revenions à la belle saison pour profiter de la cuisine du chef français de l’auberge.

 

La Cache à Maxime

265, rue Drouin  Scott (Québec) G0S 3G0    Tél. : 418 387-5060

En lire plus
Rififi au Pied Bleu
Oct05

Rififi au Pied Bleu

Encore une soirée mémorable au Pied Bleu ! Il y a dans cet établissement une magie que je n’ai rencontrée nulle part ailleurs à Québec. Nous fêtions, en quelque sorte, l’arrivée d’Alain et Shinobu dans notre petite confrérie de gourmands et aussi la fin de mon cours de Web design.

La formule 5 services – les saladiers lyonnais, une entrée, un trou normand, un plat, le plateau de fromage et les desserts – est une folie pure, à déconseiller à toutes personnes censées et soucieuses de sa santé … Mais j’ai craqué. Il me faudra bien une semaine pour me remettre.

 

Ma facture ce soir : 60 $ tout inclus,   je ne vous parle pas du vin,  ce serait indécent !

Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec        Tél. 418 914-3554

 

 

En lire plus
Pied Bleu  en solo
Sep25

Pied Bleu en solo

Ce soir là, avant même de quitter ma table de travail au Collège, je me demandais déjà ce que je pourrais bien manger en rentrant. C’est dire que les deux biscuits et le chocolat chaud arrachés peu avant, à leur distributeur respectif, n’avait fait que m’ouvrir l’appétit  ! Je savais le frigo vide à la maison et s’il m’était bien sûr possible d’aller faire mon épicerie avant 22h, j’étais bien plus tenté par retrouver l’ambiance joyeuse et réconfortante du Pied Bleu.

Jour de semaine, mais tout de même un peu de monde et une grande tablée d’une vingtaine de personnes encore attendue lorsque j’arrivai. Bien que seul, j’ai passé un agréable moment , à souper bien sûr, mais aussi à regarder et écouter le petit monde du bouchon. J’étais venu avec l’intention de me contenter d’une assiette de fromages avec un verre de rouge et j’ai fini par me laisser tenter par le poisson du jour et un verre de blanc. Un Arbois qui fleurait si bon la pomme, à mon goût, que je l’aurais presque pris pour un cidre ! L’esturgeon était délicieux. Une chair vraiment intéressante. J’aurai aimé un passage à la salamandre pour une peau croustillante … Le plat de légumes et gratin dauphinois, une belle réussite. Tout était moelleux et goûteux à souhait.

Ma facture ce soir : 50 $ tout inclus

Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec        Tél. 418 914-3554

En lire plus
");pageTracker._trackPageview();
%d blogueurs aiment cette page :