Restaurant Le Mouton Noir
Juil10

Restaurant Le Mouton Noir

Restaurant Le Mouton Noir

Cela fait plusieurs années que nous passons devant le restaurant Le Mouton Noir en nous promettant bien d’y venir un jour.

Il y a 15 jours nous étions venus découvrir l’île aux Coudres et avions fait un arrêt au retour sur la terrasse du restaurant Le Mouton Noir. Cette semaine nous souhaitions découvrir la cuisine de ce réputé restaurant de Baie St Paul.

Le cadre est idyllique. la terrasse ombragée qui donne sur la rivière est vraiment un enchantement. Nous sommes arrivés à midi. Peu de clients encore. Beaucoup de personnel sur le plancher. Un accueil aimable dans des tenues décontractées.

Mais grosse déception !  Alors que je me régalais par avance de tous les mets vus sur le menu, lu sur le site web du restaurant, on nous propose une table d’hôte du midi, certes moins chère, mais beaucoup moins enthousiasmante. Je me suis permis d’en informer notre aimable serveuse, en lui disant qu’il nous faudrait donc revenir un soir …

Nous commençons notre repas par un pichet de sangria. Mò choisit une salade de tomates, la Chouette et moi optons pour la terrine.

La terrine est bonne et bien présentée, mais la salade de tomates parait quelconque en regard.

Pour suivre ce seront deux tartares de saumon et crevettes de matanes pour les filles et un burger boeuf/agneau pour moi. Bien que peu relevés, les tartares sont excellents, rafraîchissants. Frites maison et mayonnaise sont à la hauteur également. Mon burger n’est pas énorme, mais très savoureux.

Je voulais terminer mon repas par LE LÉGENDAIRE ET AUTHENTIQUE GÂTEAU AUX CAROTTES DU RESTAURANT LE MOUTON NOIR, pas de chance il n’y en avait plus … Mais la crème brûlée que j’ai prise en remplacement n’était pas mal.

Ah, une petite remarque les filles, quand les plats sortent de la cuisine, vérifiez que les cuisiniers les ont bien essuyés et pensez aussi à vérifier vos tasses de café . . .

 

Globalement je suis plutôt déçu. Sans doute parce que j’avais mis la barre assez haut en fantasmant un repas d’exception. D’ailleurs la plupart des commentaires que je lis sur FaceBook ou ailleurs sont dithyrambiques et je me sens mal de ne pas les rejoindre. Mais je pense qu’ils concernent pour la plupart des soupers.

Ce fut tout de même un bon repas, mais c’est clair, c’est pour tester la grande table d’hôte que je reviendrai au Mouton Noir.

 

LE MOUTON NOIR

43, rue SainteAnne – Baie Saint Paul – G3Z 1N9

Tél.  (418) 240-3030

 

 

 


 

 

 

 

 

En lire plus
Le Pied Bleu pour un dîner solo
Avr15

Le Pied Bleu pour un dîner solo

Le Pied Bleu

Le Pied Bleu reste, parmi bien des restaurants que j’adore, un de mes favoris. Je me reproche de ne pas y venir assez souvent. Pour le plaisir de voir mon ami le Chef, pour être chouchouter par Thanya ou Louis, pour une ambiance à nulle autre pareille … En tous cas pour bien manger …

Une très bonne et très généreuse crème de légumes m’est offerte pour commencer mon repas, suivie d’une délicieuse blanquette de poissons royalement servie. Les superlatifs me manquent mais les images parlent d’elles-mêmes.


Le Bouchon du Pied Bleu

179, rue Saint-Vallier Ouest   Québec        Tél. 418 914-3554

En lire plus
Le Bistroquet 2017 – pèlerinage gastronomique
Jan18

Le Bistroquet 2017 – pèlerinage gastronomique

Le Bistroquet de Belleville

Nous ne manquons pas, à chacune de nos visites en Lorraine de venir dîner au restaurant Le Bistroquet. Bien qu’il ait perdu son étoile, l’établissement garde sa pointure gastronomique. Je leur souhaite de la retrouver rapidement  ( guide Michelin.)

La salle à manger a été relookée, modernisée, mais elle garde le charme confortable de ce qu’on attend d’un  restaurant gastronomique. Le maître d’hôtel n’a pas changé, toujours aussi aimable, efficace et discret. Je vous laisse imaginer notre plaisir à la seule vue de ces quelques photos.

 


 

Restaurant Le Bistroquet

 

97, Route Nationale  –  54 940 BELLEVILLE

Tél : +33 (0) 383 249 012

 

 

 

En lire plus
Les Filles du Boucher – Metz
Jan12

Les Filles du Boucher – Metz

Les Filles du Boucher

À la veille de quitter la Lorraine, nous sommes allés à la découverte d’un charmant restaurant au nom très évocateur – Les Filles du Boucher  ! (Je m’en excuse auprès de mes amis végétariens).

En passant, les Filles du boucher qui font le service sont vraiment charmantes, mais sont-elles vraiment les filles du boucher ?    🙂

Après la déconfiture totale de notre souper à la Taverne Karlsbeurk, cette soirée nous laissera le souvenir mémorable d’un très bon moment avec nos amis. Les Filles du Boucher est un petit restaurant charmant qui mérite vraiment qu’on le connaisse. la carte est simple, mais suffisamment variée pour satisfaire chacun. Et je ne vous parle pas de la carte des desserts que beaucoup de restaurants pourraient envier.

Je me suis régalé d’une excellente entrecôte – un morceau qu’on ne trouve curieusement pas chez nous – de patates rôties dans les règles de l’art et de sublimes oeufs à la neige.

Il nous faudra maintenant attendre un an avant de refaire une telle tournée de restaurants …

Mais le temps passe si vite !


 

Les Filles du Boucher

13 rue du XXème Corps Américain  57000 – METZ

Tél: 09 83 05 45 00

 

 

En lire plus
La Taverne Karlsbräu – Metz
Jan11

La Taverne Karlsbräu – Metz

La Taverne Karlsbräu

À l’occasion de retrouvailles entre copines de longue date, nous avons choisi de souper dans un restaurant proche du lieu de rendez-vous, au centre de Metz, au coin des Nouvelles Galeries. Oups ! Des Galeries Lafayette. Nous n’avions qu’à faire quelques pas pour rejoindre La Taverne, qui fut Maître Kanter et qui est aujourd’hui La Taverne Karlsbraü. Cette enseigne fait partie des Relais d’Alsace.

Mais que s’est-il passé ? Je garde un excellent souvenir de la Taverne de Maître Kanter, pour y avoir manger  choucroutes et plateau de fruits de mer, et la Taverne Karlsbraü ne m’a semblé être qu’une pâle copie. Bon d’accord, sur un seul test il est difficile de se faire une idée juste. Mais mon expérience de ce soir ne m’incite pas à revenir.

Des bulots très peu savoureux, une assiette de charcuterie « dite Lorraine » franchement ridicule, et par malchance, ma tarte flambée n’était pas assez cuite et tiède …

Le service était correct, mais j’ai observé comme une sorte de laisser-aller général très peu conforme aux grandes brasseries.

Vous l’avez compris je n’ai pas vraiment apprécié cette expérience culinaire. Que cela ne vous empêche pas d’y aller pour vous faire votre propre idée.

Je viens d’apprendre par une amie Messine que la Taverne avait la réputation d’une trappe à touristes ! Je ne l’avais pas vu venir celle-là …  😉

 


La Taverne Karlsbräu

38 Rue des Clercs, 57000 Metz, France

Tél : +33 3 87 75 01 18

 

 

 

En lire plus
L’AUTHENTIQUE, une nouvelle table à Metz
Jan10

L’AUTHENTIQUE, une nouvelle table à Metz

L’AUTHENTIQUE

Notre ami de très longue date a souhaité nous revoir lors de notre séjour en Lorraine. Il nous a proposé de découvrir un restaurant ouvert depuis peu, L’Authentique.

Souper aux heures Québécoises permet d’arriver les premiers au restaurant, en général!  😉

Accueil fort sympathique, cadre confortable, urbain, relativement dépouillé. Mô a choisi la solution light, une entrée de saumon, dont elle a semblé tout à fait satisfaite. Christophe a penché pour un parmentier de canard qui semblait bien appétissant. Et j’ai, quant à moi cédé à un plat traditionnel. Jarret grillé sur choucroute.

Je dois admettre que j’ai un peu été déçu. Mon plat aurait pu être plus chaud, la choucroute plus alsacienne (ça veut dire, moins de jus, légèrement réchauffée/rôtie)  et le jarret nettement plus croustillant. Mais ma référence en la matière, c’est le jarret grillé de la fête du jarret de Bazoncourt. Inégalé. Une tuerie !  Mais il faut y être aller pour comprendre.

Malgré cette réserve, c’est une table Messine qui a sans doute un bel avenir devant elle.


 

L’Authentique

23 rue de la Fontaine,57000METZ

Tél : 03 87 32 13 86

 

 

 

En lire plus
La Voile Blanche du Centre Pompidou
Jan08

La Voile Blanche du Centre Pompidou

La Voile Blanche

Peut-être n’aurai-je pas eu l’idée d’inviter ma Maman, le jour de son anniversaire, à la Voile Blanche by Eric Maire, si la patronne de L’Escalier ne me l’avait pas vanté.

Accès facile par le stationnement souterrain voisin.

Design moderne, épuré . . .  Un peu trop à mon goût. Mais un accueil parfait. Nous choisissons de nous installer sur la terrasse ( fermée  bien sûr ). Les Mamies sont satisfaites, les sièges sont confortables. Notre serveuse nous indique que ce jour quelques suggestions s’ajoutent à la carte. À savoir, de la tête de veau, une bouillabaisse et un tournedos Rossini. Nous nous en tiendrons à la carte.

Apéros et vin

À l’apéritif Porto rouge pour ces Dames et Campari pour moi. Le tout accompagné de petits bretzels en feuilletage. Un Saint-Véran accompagnera notre repas. Et on nous amène un velouté de pommes de terre à la truffe en guise de mise en bouche. Jusque là, tout va bien. 😉

Entrées et plats

Nous passons commande pendant que la salle autour de nous se remplit doucement. Les tables sont loin d’être empilées les unes sur les autres et c’est tant mieux. Malgré une absence de soleil il fait bien chaud derrière la verrière de la terrasse. Je vous laisse découvrir en image les plats que nous avons choisis.

 

Nous nous sommes régalés . . .  Tout était parfait. Les cuissons justes, les sauces impeccables. Là encore, merci à la cuisine de bien vouloir accommoder les petites exigences des clientes au régime. Ça continue à bien aller  😉

Desserts

Pour terminer notre repas les Mamies optent pour la Crêpe ( en fait 2 ) orange , flambée mandarine et je choisis un crottin de chavignol.

Voilà une belle adresse qui mérite d’être ajoutée à son carnet. Compte tenu des prix je n’en ferai pas ma cantine, mais c’est un choix « sûr » pour un repas d’exception. Nul doute que La Voile Blanche fait déjà partie des meilleures tables Messines et sera reconnue par les guides et bottins gourmands.

Encore une fois, Bonne Fête Maman !

Une cuisine régionale revisitée dans un cadre élégant et moderne doté d’une terrasse avec vue panoramique.

NDLR: Mais alors très revisité.

« Je ne veux plus d’étoile mais je veux que ce restaurant soit enfin cité dans les guides gastronomiques », affirme Eric Maire, convaincu que son établissement pourra compter sur les « 93 000 personnes de Muse, la clientèle locale qui le connaît et les 400 000 visiteurs annuels du musée ».

Républicain Lorrain 29 juin 2016

 


La Voile Blanche

Centre Pompidou-Metz, 1 Parvis des Droits de l’Homme, 57020 Metz

Tél : 03 87 66 66 45

En lire plus
L’ESCALIER
Jan06

L’ESCALIER

L’ESCALIER

Un p’tit resto comme on les aime …

Ce petit restaurant, aux airs de bistro d’antan, me rappelle un peu l’ambiance de feu L’Abreuvoir. Pour ceux qui ont connu … Situé au coin de la rue du Faisan et de La Pierre Hardie, L’Escalier propose une carte minimaliste – Quand vous aurez vu la cuisine, vous comprendrez –  mais qui fait mouche.

Un accueil et une ambiance bien sympathique dès que la porte est franchie. À défaut de suze, la patronne nous prépare un Campari. Et nos choix se portent – non pas sur la spécialité de la maison – mais sur un tartare poélé pour Mô et du saumon pour moi.

Notre apéritif est accompagné de pain baguette et de moutarde à l’ancienne aromatisée.

Bien sûr L’Escalier doit son nom à celui qui a été installé pour rejoindre la salle à manger-mezzanine du 1er étage. La cuisine est aussi grande que celle d’un camping-car (J’exagère à peine) mais elle semble très bien organisée et ce qui en sort n’a rien à envier à celles d’autres établissements.

Le tartare reste un tartare, mais les quelques minutes qu’il a passé sur le grill apporte vraiment un goût BBQ d’été bien sympathique. Les frites sont maison et à volonté ! J’ai vraiment été séduit par mon assiette saumon et légumes. La cuisson au grill était parfaite, la peau croustillante à souhait et les légumes absolument réussis également. Croquants juste ce qu’il faut, un vrai bonheur ! Nous avons terminé notre repas par une profiterole partagée – le péché gourmand de Mô – mais il y avait de nombreux autres choix possibles à la carte.


 

Restaurant L’escalier

12 Rue du Faisan, 57000 Metz

Tél: 09 83 39 77 07

En lire plus
Mamie m’a dit – Cuisine régionale
Jan03

Mamie m’a dit – Cuisine régionale

Mamie m’a dit

En déambulant à nouveau dans les ruelles pavées de notre ville de Metz, nous avons fini, musardant de carte de resto en carte de resto, par tomber sur celle de Mamie m’a dit. Un look accueillant en cette triste et grise journée, des plats régionaux alléchants, il n’en fallait pas plus pour nous décider à pousser la porte.

Il ne m’a fallu qu’un instant pour choisir mon plat – de la tête de veau – servie généreusement dans une petite cocotte en fonte et cuite à la perfection. Même les pommes de terre étaient parfaites …

Mô quand à elle a choisi le boudin aux pommes qui était offert en plat du jour. Encore là, rien à rajouter. Le boudin était très bon, ainsi que les patates pilées et la salade. La présentation est un peu old fashion mais quelle importance après tout. C’est dans l’esprit du lieu.

Le hasard fait bien les choses. Nous avons été enchantés de ce repas. Le service était tout à fait aimable également. Le rapport qualité/prix est excellent. Et comme j’ai repéré un autre plat (Alsacien) que j’aimerais goûter … À très vite Mamie m’a dit !

 


Mamie M’a Dit

22 Place de Chambre, 57000 Metz

Tél: 03 87 36 07 93

En lire plus
Le Sapristi Bistro-Bar Champlain
Oct16

Le Sapristi Bistro-Bar Champlain

Dîner impromptu au…

Sapristi Bistro-Bar Champlain

Impromptu, car nous avions initialement prévu de faire découvrir la cuisine Québécoise à nos amies « Bordelaises » au Buffet des Antiquaires. Mais c’était sans compter la présence de touristes qui avaient eu la même idée et qui faisaient la queue devant la porte, Ce sera pour une autre fois . . .

Nous avons donc poursuivi notre déambulation dans les rues, allant de St-Paul au quartier Champlain.

Le Sapristi est situé dans les anciens locaux du Petit Cochon Dingue ( La pâtisserie du Groupe Restos Plaisirs ). Mô qui avait travaillé dans la place a trouvé un sacré changement ! La salle est belle : Du bois, de la brique, beaucoup de sobriété. On dit « look industriel »  😉

Une carte étendue de pâtes et de pizzas, des salades, un choix d’entrées et les fameux « incontournables » de la maison, dont le tartare de boeuf que j’ai choisi.  Très bon et relevé, comme demandé, servi avec d’excellentes frites allumettes, mais farci de pignons de pin. Pas vraiment l’idée de l’année à mon avis. Sans parler du fait que je déteste manger sur une ardoise ! Vivement que cette mode passe. Mais bon … La pizza, de très bonne tenue, laisse loin derrière, celles qu’on peut trouver dans d’autres restaurants du quartier.

 

Le Sapristi Bistro-bar, une adresse que j’ajoute à mon carnet personnel.


Le Sapristi Bistro-Bar

24, Boulevard Champlain Québec G1R 1S4

Tél: 418 694 0303

 

 

En lire plus
Bistro-bar Le Ciel
Juil07

Bistro-bar Le Ciel

Bistro-Bar Le Ciel

Nous n’avions pas eu l’occasion de venir découvrir la cuisine du Bistro-Bar Le Ciel depuis la transition opérée par le Groupe Restos Plaisirs qui a repris la restauration de l’Hôtel Concorde et le célèbre restaurant « tournant » L’Astral.

Première belle surprise en arrivant au restaurant, grande fenêtre sur la cuisine, où manifestement règne une certaine bonne humeur. Le Chef doit être coutumier des paparrazi car il n’hésite pas à m’offrir son plus grand sourire.

bistro bar le ciel

Le Chef, David Forbes

La rotation du restaurant en un peu plus d’une heure, le panorama sur la ville de Québec et ses environs restent un très bel attrait de la place. Mais, je dois dire que nous avons été séduit par la qualité du service et celle des plats qui nous ont été proposés. Certes la carte n’est pas infinie – c’est à mes yeux une garantie de qualité – mais chacun y trouve son compte et de plus, elle est sans cesse renouvelée.

C’est surtout la carte d’un Chef qui entend creuser son propre sillon en proposant une cuisine fraiche, originale, souriante. J’ai été conquis.

Après un superbe Négroni en apéritif, nous avons choisi deux cocktails de crevettes, puis un Fish & Chips et de la macreuse grillée sur une surprenante salade d’asperges vertes, de pois gourmands et de quinoa. (J’en oublie certainement !). Pour terminer nous nous partageons une assiette dessert aussi belle que bonne.

Je n’ai qu’une hâte, revenir essayer la carte du souper, un peu plus tard dans la saison, pour pouvoir profiter du coucher de soleil et des lumières de la nuit.

Bistro-Bar Le Ciel  (le site)

1225 Cours du Général de Montcalm 

Québec – G1R 4W6

Téléphone: (418) 640-5802

 

diner qu ciel juillet 2016 (1)

Chacun son tour de manger ;-)

Chacun son tour de manger 😉

Vous souhaitez un article sur ce site, une page web que vous pourrez relayer dans vos médias sociaux ? Contactez moi !
En lire plus
Du Rififi au SAM
Déc26

Du Rififi au SAM

Dîner surprise au Bistro SAM

Il aura fallu que je me fasse inviter, pour enfin pousser les portes tournantes du Château Frontenac et m’attabler dans un des restaurants de l’illustre maison, à savoir ce jour, le Bistro Évolutif Le Sam.

 

bistro le sam

Je ne veux pas être langue de vipère, mais l’adjectif Évolutif  tient à mes yeux du pur branding, ce qui n’ôte par ailleurs rien à la qualité du Bistro SAM et de ce qu’on y sert. Passons …

Mon amie Florence, qui tenait à faire de belles photos, s’était annoncée et nous avait obtenu une table en terrasse en face du fleuve. Photographe, elle touche aussi à la vidéo et se débrouille plutôt bien pour une débutante qu’elle prétend être. La preuve :

 

 

Sitôt les portes passées, nous nous retrouvons dans une ambiance feutrée d’un autre âge. Il faut parcourir toute la galerie marchande pour rejoindre le bistro SAM qui se trouve juste au-dessus de la terrasse Dufferin. Acheteur compulsif, laissez votre carte de crédit à la maison. Les enseignes présentes ne se retrouvent pas chez Walmart. Mais le lèche vitrine n’a jamais fait de mal à personne.

 Nous voilà enfin installés à une table-banquette (dont j’aurai le plus grand mal à m’extirper 😉  ) face au fleuve. La vue est vraiment magnifique, même si le soleil n’est pas au rendez-vous.

 

Nous optons pour un dîner à la carte. Florence choisira un tartare de bison en entrée et moi, un crabe cake. Les deux assiettes sont joliment présentées, l’assaisonnement du tartare parfait et le crabe cake moelleux à souhait, mais un peu fade à mon goût. J’aurais volontiers rajouter un peu de coriandre fraiche dans la pâte.

 

 

Pour suivre nous choisissons de nous partager une côte de veau, servie avec une purée de pommes de terre, une sauce aux champignons et quelques légumes. Il s’agit bien d’un plat pour deux, mais je crois qu’à bien y penser, la prochaine fois, nous en prendrons chacun une … 🙂  Nous avons aimé, beaucoup aimé. La preuve par l’os !

 

 

Florence n’était guère décidée à prendre un dessert, mais ayant vu qu’il y avait du clafoutis à la carte, nous avons commencé à parler de ces desserts à base d’oeufs, flan parisien, far breton, que nous apprécions tous deux. Du coup. nous décidons de partager le clafoutis aux bleuets du Bistro Sam.

 

Le clafoutis aux bleuets

Le clafoutis aux bleuets

 

Très belle assiette, crumble, pacanes, glace … Mais en fait de clafoutis, nous avons trouvé une pseudo crème brûlée. C’est sans doute une interprétation évolutive de ce classique. Nous avons apprécié mais nous étions un peu déçus. 🙁

Inutile de bouder notre plaisir. Nous avons été bien reçus, bien servis et malgré quelques petites réserves, nos assiettes étaient belles et bonnes.

Le détail de la carte, par ICI.

Bistro Évolutif   Le Sam

Fairmont Le Château Frontenac
1, rue des Carrières
Québec (Québec)  G1R 4P5

Tél. 418  692 3861

 

En lire plus
");pageTracker._trackPageview();
%d blogueurs aiment cette page :